Quel étrange destin que d'avoir été impératrice du Vietnam et d'avoir sa tombe dans un petit village Corrézien...

La vie de Nam Phuong est à l'image de l’Indochine française. Un des plus belles colonies, et la plus riche, de l'Empire français qui aura connu des séismes successifs : agitations nationalistes, création du Parti communiste indochinois, occupation japonaise, révolution vietminh, guerre... Et enfin, Diên Biên Phu.

Issue d'une famille riche, catholique et francophile, Marie Nguyen Huu thi Lan est née en 1913, près de Saïgon. Elle sera envoyée à Paris pour ses études. À 20 ans, elle épouse l’empereur Bao Daï et obtient, en dépit des traditions annamites, un mariage catholique et un statut d’épouse unique. Tout en ayant une vie fastueuse, elle travaille à la modernisation politique et sociale du pays surtout en faveur des femmes. La guerre, l'occupation nippone et la révolution communiste l’amèneront à s'exiler en France. Entre un mari volage et la guerre, la vie de Nam Phuong aura été une tragédie.

Voici enfin une excellente biographie de cette impératrice au destin tragique. Avec talent et avec une belle plume, François Joyaux relate également les liens forts entre la France et le Vietnam. C'est instructif, passionnant et émouvant.

Emmanuelle

OPAC Recherche Simple

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.